Toutes les pétitions en cours sur WeSign.it !

bandeau

49

signatures

30-04-2013

Nous simples citoyens manifesterons le 5 mai.

 

#5maicitoyen
 
Nous simples citoyens, sans mandat, sans titre, sans nom remarquable, appelons à venir manifester en nombre le 5 mai, pour une réelle démocratie.
 
Nous voulons en être, nous devons en être.

bandeau

6

signatures

28-04-2013

Favoriser les scopes en créant un fond "citoyens"

Pour financer l'indépendance et l'autonomie des enreprises par les citoyens.

bandeau

8

signatures

16-04-2013

Un avenant à l'accord est toujours possible

Exigeons de la direction le respect de la loi et de nos droits. Obtenons la signature d'un avenant au PSE.

bandeau

464

signatures

11-04-2013

Pour la régie publique de l'eau !

Pour le passage en régie publique nous demandons à la municipalité de Gaillac de retirer la délibération n°179 du 18/12/2012 qui prolonge le contrat de délégation de service public de l'eau et de l'assainissement de 4 années supplémentaires.

bandeau

51

signatures

09-04-2013

Libérez le blogueur et écrivain tchadien Jean Laokolé !

Signez la pétition en faveur de la libération du blogueur et écrivain tchadien Jean Laokolé. Son seul crime est d’avoir et d'exprimer une opinion dissidente. #FreeLaokolé

bandeau

1265

signatures

09-04-2013

Génocide des Tutsi au Rwanda : un lieu de mémoire à Paris pour 2014

Ibuka France, avec le soutien de l'Union des Etudiants Juifs de France, et de SOS Racisme, se bat depuis des années pour qu’un lieu de mémoire commémoratif du génocide des Tutsi au Rwanda soit érigé à Paris, et que les génocidaires abrités en France soient poursuivis. En effet, la triste expérience de la Shoah a montré que l’inscription de la mémoire dans l’espace public par l’édification des mémoriaux participe à l’éducation des futures générations, de la lutte contre négationnisme et contre l’oubli. 

A l'approche de l'échéance de l'anniversaire des 20 ans du génocide, et sans engagement ferme des autorités à ce jour sur la construction d'un lieu de mémoire à Paris, nous adressons une lettre adressée au Président de la République signée par de nombreuses personnalités. Nous appelons le plus grand nombre de citoyens à s'associer à cette démarche en co-signant cette lettre qui sera présentée au chef de l'Etat.

bandeau

10

signatures

30-03-2013

Rendre les préfets indépendants des politiques

Les préfets ont le rôle de police. Ils doivent être indépendants des politiques pour l'éxercer pleinement et impartialement.

bandeau

1847

signatures

26-03-2013

Stop à la prolifération des armes en Afrique !

En Afrique, les armes légères font aujourd'hui directement ou indirectement plus de morts que le Paludisme, Sida ou famine. Ces Armes aggravent la violence sexuelle, permettent aux gangs urbains d’attaquer les entreprises, aux pirates d’attaquer les navires et aux barons de la drogue de menacer les forces de l’ordre, déstabiliser les pays, imposer leur visions du monde et tuer les innocents. Ainsi la responsabilité des grands pays producteurs d’armes est clairement engagée

Cette Pétition s'adresse à l'UA (Union Africaine), L'UE(Union Européenne) et à l'ONU et à tous les chefs d'Etats vendeurs d'armes

bandeau

1079

signatures

20-03-2013

Mobilité sans visa entre les deux rives de la Méditerranée :

 

Nous lançons une pétition pour interpeller les gouvernements, les parlementaires et les institutions des deux rives de la Méditerranée afin de supprimer les blocages  administratifs et les humiliations dans l'octroi des visas européens et ainsi se situer dans une logique d’égale dignité.

Rejoignez nous:medtwin2013@gmail.com

bandeau

23

signatures

19-03-2013

La double nationalité en Mauritanie

A-t-on déjà vu un pays au monde reconnaitre la citoyenneté de ses populations par la présentation d’un document étranger ? C’est pourtant là une décision mauritanienne dans le cadre de l’enrôlement des citoyens mauritaniens établis en France. Pour ces derniers, la présentation de la carte séjour est obligatoire, une condition pour que la mauritanité  du citoyen soit acceptée  afin qu’il puisse se faire enrôler.